Le groupe de travail – Du sur mesure!

Source:http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_de_travail
Wikipédia définit un groupe de travail comme « un regroupement dont l’objet est l’exécution d’un travail ». Il donne également les différents stades de développement et les risques qui guettent les groupes de travail en général.

Je vous invite à y lire tout particulièrement les dangers pour la réussite du groupe de travail: l’incompatibilité d’objectif, les ressources limitées, la divergence des valeurs ou des croyances, les relations organisationnelles, le chevauchement des responsabilités,la mauvaise communication, l’interdépendance des tâches, la rémunération individuelle.

Je vous propose la définition suivante orientée vers la gestion du changement:
Un rassemblement mandaté d’experts et de spécialistes de compétences complémentaires pour proposer des solutions faisant progresser l’organisation vers la concrétisation de sa stratégie.

L’équipe de direction qui développe et gère la stratégie est déjà un groupe de travail en soi. Elle pourra mettre en place un réseau cohérent et pertinent de groupes de travail pour définir ou concrétiser les objectifs stratégiques. Ces groupes sont parfois appelés Task-Forces quand ils sont à durée de vie limitée, Management-Board quand ils revêtent un caractère permanent.

Dans les organisations complexes, il sera utile, voire indispensable de prévoir une capacité de synthèse et de coordination qui exploite les idées et la connaissance acquise, développe l’harmonie et la synergie entre les groupes, présente la progression générale à la direction.

Revenons à la composition d’un groupe de travail: les experts sont des gens qui ont un parcours diversifié et qui comprennent les enjeux et les arguments d’un peu tous les acteurs de l’entreprise. Les spécialistes sont ceux qui possèdent une connaissance approfondie d’un seul domaine. Les deux sont complémentaires et nécessaires pour avoir un groupe efficace et équilibré.

Les groupes de travail agissent en mode projet: ils ont reçu une mission importante de la direction et leurs responsables doivent rapporter de leur progrès. Ils appliquent collectivement une lettre-projet définissant les enjeux, leur mission et leurs ressources. Ils ajustent leur travail à l’aide d’un tableau de bord qui intègre leur mission et leur progrès.

Fort de sa gamme d’outils et de ses talents d’écoute et de médiation, un facilitateur interne ou externe s’avère souvent très utile aux étapes les plus délicates.

Pour terminer, le plus important: c’est de la direction que partent et aboutissent les projets de groupes de travail au travers du projet stratégique de l’entreprise. Le groupe de travail y apporte une contribution essentielle.
La direction, tout comme l’ensemble des services, s’implique donc à la fois comme autorité et comme soutien.

Bonne journée à vous

Guy

Posted in Management and tagged , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *